CHRONIQUE: "CONDUITE INTERDITE" de Chloé WARY aux éditions Steinkis

01/10/2018

 

 Le 10 Novembre 1990, quarante-sept femmes prennent le volant à Ryad, bravant ainsi l’interdiction de conduite frappant les saoudiennes

 

Le combat d’une femme

Chloé Wary raconte ici l’histoire de Nour, jeune saoudienne rentrée au pays au terme cinq années de vie londonienne et peinant à supporter l’oppression masculine après cette parenthèse de liberté. Tentant d’améliorer sa situation en se mariant avec un jeune médecin aux idées libérales, elle réalise avoir simplement fui un carcan pour un autre et contacte un réseau féministe conseillé par sa tante.


Difficile ici de ne pas se passionner pour le destin de Nour. Du choix des mots aux partis-pris de mise en page en passant par les cadrages, tout participe à faire ressentir au lecteur la pression subie par la jeune femme mais également la puissance de sa rébellion. 
En effet, Chloé Wary insère entre les chapitres des extraits du Coran choisis parmi les plus éloquents. Elle insiste ensuite sur les mots de la rébellion, mettant en valeur les refus de Nour et plus particulièrement cette phrase brutale marquant l’inversion des forces: “Je ne veux pas de ton éducation forcée, je refuse d’y aller. Tu peux bien me faire décapiter, tu ne m’obligeras pas à y aller”


Libre et sinueux comme pour contrecarrer la rigidité des pouvoirs en place, le style graphique rend hommage aux décors, aux regard de défi de Nour ainsi qu’à la grâce dissimulée mais non moins frappante des femmes du Moyen-Orient.

 

 

L’émergence d’un mouvement

Conduite Interdite est également et surtout l’occasion de découvrir, à travers le destin de Nour, un mouvement né de cette journée de rébellion du 10 Novembre 1990 et au cours de laquelle une cinquantaine de femmes se déplacèrent en voiture dans  Riyad. Désormais nommé #Women2Drive, cette initiative encourage les femmes saoudiennes à poster des selfies au volant. 


Plus que jamais, ce genre d’initiative devient nécessaire, qu'il s'agisse de la rébellion de Nour, de celles de toutes les femmes adhérant à #womentodrive, de la décision de Chloé Wary de raconter cette histoire, de celle des éditions Steinkis de la publier ainsi que des efforts de tous ceux et celles qui la liront et en parleront. Ainsi, chacune à notre propre échelle, nous pouvons  contribuer à la circulation de l'information signant souvent le début du changement. 

Un album beau et nécessaire!

 

 

 

 

 

Please reload

POSTS A L'AFFICHE
POSTS RÉCENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

Retrouvez-nous

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Google+ - Black Circle

ME SUIVRE

  • Facebook - Black Circle
  • Contact_vmc2015_edited
  • Instagram - Black Circle

© 2018 Sofie Von Kelen

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now