CHRONIQUE - Un rêve d'Europe de Fabien GÖRANSON aux éditions Rackham (Initialement parue dans le mensuel L'Avis des Bulles)

17/02/2020

 

Fin 2016, alors que son couple bat de l'aile, Fabian GÖRANSON organise un périple d'un mois durant lequel, accompagné de son ami doctorant Daniel BERG, il parcourt le Sud-Est de l'Europe de l'Ouest ainsi que l'Europe Centrale, écumant grandes et petites villes mais également mers et zones rurales.

Au fil de ses conversations avec d'anciens amis ou de nouvelles connaissances, il tente de dresser un état des lieux de cette utopie européenne qui, vingt-cinq ans après sa création, semble plus que jamais creuser les inégalités…

 

 

 

 

Une initiative enrichissante

 

« Cette Europe dont je rêve n'existe plus. Elle a déjà fait sa métamorphose ».

Ces quelques mots de l'auteur expriment à eux seul sa lassitude et sa lucidité face à une Europe mal en point et incapable de prendre soin de ses populations. Car c'est bien d'humain dont il s'agit ici avant tout et, bien que Fabian GÖRANSON parsème son récit de réactions souvent positives face à tel élément naturel ou architectural suscitant l’admiration, le but de ce voyage est moins la découverte des lieux que de ceux qui les peuplent.

 

 

 

Ici, nous admirons le talent de l'auteur pour se lier avec des individus de tous âges, d'obédiences sociales et culturelles très diverses et poursuivant des buts extrêmement différents. Ainsi, qu'il boive de la bière en compagnie de la hype alternative berlinoise, évoque l'évolution de Bruxelles avec une professeure de BD, se fasse expliquer le commerce triangulaire par des nantais, discute démocratie à Paris, comprenne la situation des zones rurales transalpines, s'attriste de la toxicomanie ainsi que du proxénétisme à Athènes, rencontre des activistes à Belgrade, prenne un cours d'histoire Hongroise par un spécialiste de la théorie du cinéma ou s'imprègne de l'atmosphère des quartiers populaires de Prague, Vienne ou Varsovie, chaque étape de son parcours donne matière à d'intéressantes analyses. 

 

 

Mêlant repères historiques et réflexions sur les politiques actuelles, souvenirs de locaux ou d'expatriés, anecdotes émouvantes et théories alcoolisées, ces réflexions dessinent un portrait en creux de tous ceux que la presse maintream ne viendra jamais interroger, l’un de ces improbables mais puissants patchworks d'opinions que l'on ne peut assembler qu'en voyage.

 

 

 

Une narration hors de sentiers battus

 

Que l'on se sente porté ou perdu par les choix narratifs de Fabian GÖRANSON, force est de constater que ceux-ci sont atypique, plus directs et abrupts que ne le veut habituellement le genre. Peut-être dues à une sorte de minimalisme scandinave, les expositions et transitions sont réduites à leur plus simple expression tandis que seul compte le récit des rencontres et dans une moindre mesure, celui des trajets.

 

 

 

L'auteur recontextualise cependant parfois son périple, voyage de recherche certes mais également parenthèse dans un quotidien qui ne lui convient plus. Une réflexion sur la fuite, les transition et les changements s'ajoute alors à celle sur l'Europe alors que celui-ci comprend que son voyage ne le sauvera pas d'une décision cruciale.

 

 

Une belle initiative au résultat d'une grande richesse et offrant de nombreuses pistes de réflexions quant à l’avenir de cette alliance politico-économique plus que disparate.

 

 

 

 

Please reload

POSTS A L'AFFICHE
POSTS RÉCENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

Retrouvez-nous

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Google+ - Black Circle

ME SUIVRE

  • Facebook - Black Circle
  • Contact_vmc2015_edited
  • Instagram - Black Circle

© 2018 Sofie Von Kelen

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now